salaire formateur

Le salaire d’un formateur salarié (en organisme de formation) est fixé par plusieurs textes, en fonction des conventions collectives. Grâce à ces grilles tarifaires, chaque formateur en OF peut s’assurer salaire minimum. Ce revenu varie en fonction de la place du collaborateur dans l’entreprise, de sa catégorie de personnel, et du coefficient de qualification.

Ainsi, le revenu d’un formateur est ici déterminé par une grille tarifaire stricte : celle qui correspond à l’avenant de 2019.

Quel est le tarif d’un formateur indépendant en 2022 ?

Quel est le revenu minimum d’un formateur en 2022 ?

À cette date, la FFP (La Fédération de la Formation Professionnelle) ainsi que les syndicats ont négocié une revalorisation significative du salaire de formateur. Un minima octroyé à tous les formateurs salariés en organisme de formation.

La mise à jour de cette grille salariale correspond ainsi à une augmentation de 330€ bruts annuels (sur une base temps plein).

Comment déterminer une base temps plein ? Elle correspond tout simplement à :

  • Un temps de travail de 35h par semaine
  • soit 151,67 heures/mois

Cette nouvelle mesure officielle s’applique à tous les organismes de formation, sous certaines conditions :

  • Être adhérent de la FFP
  • Ou être adhérent du SYNOFDES
  • Depuis le printemps 2020, il faut en effet savoir que ces majorations s’exercent aussi aux organismes de formation associée à cette convention collective.

En pratique, les formateurs pouvant profiter de cette nouvelle grille salariale sont : 

  • Les formateurs salariés : c’est à dire les collaborateurs exerçant au sein d’un OF.
  • Les formateurs en portage salarial : autrement dit, les formateurs indépendants souscrivant à une entreprise de portage.
  • Les formateurs occasionnels : sont considérés comme formateurs occasionnels les personnes exerçant moins de 30 jours par année, via un OF.
  • Les formateurs en portage salarial : formateur souscrivant à un organisme de portage salarial. Cet organisme lui permet de garantir son statut de salarié tout en profitant de nombreux services associés. 
salaire formateur

Comment déterminer la grille salariale d’un formateur ?

Le salaire d’un formateur en organisme de formation en 2022 varie entre 18 597,63 € et 63 142,30 € en fonction de son statut.

Cet écart est justifié justement par la grille de salaire type du formateur salarié. ici, le minimum salarial du formateur en OF est déterminé en fonction de 3 facteurs :

  • La catégorie de personnel
  • Le niveau hiérarchique
  • Le coefficient de qualification

Vous pouvez identifier votre rémunération sur votre fiche de paie ou votre contrat de travail.

Bon à savoir : tout organisme de formation doit obligatoirement mettre ces données à disposition de ses formateurs. Si ce n’est pas le cas, orientez-vous directement vers le pôle RH de votre OF afin de clarifier la situation.

salaire formateur

Quel minimum salarial dans un organisme de formation ?

Pour traduire la grille salariale d’un formateur identifiée plus haut, voici ce à quoi chaque collaborateur peut prétendre en fonction de son rôle dans un OF. Nous attirons votre attention sur ce point : vérifiez bien que votre catégorie de personnel correspond à vos missions réelles.

  • Employé spécialisé (niveau A) : Prise en considération et application des missions demandées, et pré-définies.
  • Employé qualifié (niveau B) : Prise en considération et application de missions spécialisées. 
  • Technicien qualifié 1er degré (niveau C) : Garant du respect des processus relevant d’une technique bien identifiée, et bien définie.
  • Technicien qualifié 2ème degré (niveau D) : Capacité à adapter ses formations au-travers de prises d’initiative et de décisions personnalisées, en fonction de l’apprenant. Le technicien est également capable de conseiller, d’encadrer et de contrôler.
  • Technicien hautement qualifié (niveau E) : Capable de mettre en oeuvre des travaux auto-générés, sous le mentoring d’un supérieur.
  • Cadre (niveau F) : Exerce des responsabilités complètes (techniques, pédagogiques, commerciales, administratives, gestions etc.) selon les directives d’un supérieur hiérarchique.
  • Cadre (niveau G) : Niveau F + auto-gestion dans la logique des attributions fixées.
  • Cadre (niveau H) : Niveau G + auto-gestion d’action sur un ou plusieurs services.
  • Cadre (niveau I) : Contribue de manière déterminante aux objectifs généraux de la structure.

Cet article était - il intéressant ?

Clique sur les étoiles pour voter !

Note moyenne 4.4 / 5. Compte des votes : 27

Pas encore de vote ? Soyez le premier à noter cet article !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here